Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Résultats semestriels - Exercice 2017/2018

Retour à la liste

Progression du Résultat Opérationnel Courant de 28,8%

Pour le premier semestre de son exercice 2017/2018, le groupe LACROIX affiche une croissance de son chiffre d’affaires de +7,8% et une croissance de sa rentabilité opérationnelle courante de +28,8 %. 

Le résultat opérationnel s’affiche quant à lui en retrait de -13% à 4,5 M€ suite à la provision d’une condamnation de 2,55 M€ sur un litige ancien (plus de 10 ans) et pour lequel la société a formé un pourvoi devant le Conseil d’Etat.

En dehors de cet élément non courant, le premier semestre vient donc confirmer le redressement de la rentabilité, largement amorcé sur l’exercice précédent.

Ce semestre confirme également la mise en œuvre des grands axes de transformation du groupe :
- l’innovation avec le renforcement des moyens alloués au marketing et à la R&D, et à travers les expérimentations réalisées dans les domaines de la smart city et du smart environnement, ainsi que le déploiement progressif de la smart industrie.
- l’internationalisation avec l’augmentation de la participation dans Firstronic (EMS implanté aux US et Mexique), l’implantation au Maroc à travers une succursale et les créations en cours d’une filiale commerciale à Singapour et d’un bureau d’achat en Chine.

Dans un contexte de croissance du chiffre d’affaires, peut-être moins soutenue qu’initialement anticipé, le second semestre permettra l’atteinte de l’objectif de ROC de 14,5 M€ annoncé au mois de janvier dernier.

Résultats Semestriels (1) - Exercice 2017/2018 : 

(1) Les comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.

Les faits marquants du premier semestre sont les suivants :

1) LACROIX Group : accroissement des ressources en support du développement futur des activités et impact du LACROIX Lab. Le contributif au résultat groupe s’établit ainsi à -1,2 M€ sur la période tout en étant un véritable atout d’avenir. La transversalité se renforce pour servir de façon optimale et mutualisée l’ensemble des activités.
 

2) LACROIX Electronics : retour à une croissance dynamique portée par l’ensemble des sites industriels, et poursuite de l’amélioration du ROC qui s’établit à 4,5 M€. Cette amélioration favorable est tirée par la France, la Tunisie et l’Allemagne tandis que la Pologne maintient un bon niveau de performance malgré les perturbations liées à l’approvisionnement des composants.
Dans un contexte de croissance toujours dynamique, le second semestre viendra confirmer l’amélioration du ROC de cette activité.
 

3) LACROIX Sofrel : retrouve de la croissance (+7,4%), tirée par la performance de ses filiales export et une bonne tenue de l’eau en France. Le ROC progresse sensiblement (+0,7M€) tiré par les volumes et renforcé sur le S1 par la non linéarité des charges du bureau d’études.
Dans un contexte de croissance moins soutenue, le deuxième semestre viendra consolider la bonne performance du premier semestre.
 

4) LACROIX City : confirme le retour de la croissance de son chiffre d’affaires (+7,4% vs N-1) tiré sur la période par son pôle Traffic. Le ROC se redresse légèrement (+ 0,3 M€), mais demeure déficitaire à -1,5 M€.
Le second semestre confirmera la dynamique de chiffre d’affaires observée sur le premier semestre permettant d’accélérer l’amélioration de la rentabilité. Comme précédemment annoncé, le ROC demeurera néanmoins déficitaire sur l’année.